Notre affaire à tous

Réinventer notre relation à la Nature en créant un droit de l’environnement adapté aux limites planétaires, notamment grâce à la reconnaissance du crime d’écocide et l’octroi de la personnalité juridique à des entités vivantes (fleuves, rivières...).
Notre affaire à tous est issue du mouvement End Ecocide on Earth, qui cherche à faire reconnaître, au niveau pénal international, les atteintes les plus graves portées à l’environnement. De ce fait, la majorité des membres de l’association sont des juristes.
L’association a été créée à l’initiative de 9 membres fondateurs-rices : Marie Toussaint, Julien Bayou, Valérie Cabanes, Béatrice Fainzang, Wandrille Jumeaux, Vincent Madeline, Ingrid Metton, Samanta Novella et Victor Vauquois.
En 2020, l’association comptait 500 adhérents, et une centaine de bénévoles actifs-ves, essentiel-les à l’avancée de ses projets. Elle défend l’intérêt général contre ceux qui détruisent la planète.
Des objectifs concrets
Map
Agir pour construire de nouvelles responsabilités juridiques en matière environnementale
Usine
Combattre l’impunité des entreprises les plus polluantes, responsables du dérèglement climatique
Law
Accompagner et protèger les victimes du changement climatique pour faire reconnaître leurs droits
Justice
Faire reconnaître la responsabilité de l’Etat français et sa carence dans la protection de la biodiversité
Fox
Faire disparaitre les pesticides les plus destructeurs du commerce
DeadFish
Demander réparation pour le préjudice écologique systémique subi
Chiffres clés
13 collectivités territoriales
accompagnent Notre Affaire à tous dans une action contre la multinationale Total pour soulever la responsabilité des pollueurs
+ 100 juristes bénévoles
qui oeuvrent pour instaurer une justice climatique
2,3 millions
de sigantures en 3 semaines pour l’Affaire du siècle
L'actu de l'asso